• karlniaudot

L'IA se répand dans les dialogues au cinéma, mais avec Top Gun : Maverick, c'est un gros coup !

Plusieurs médias spécialisés (ou non...) en parlent comme d'une révolution inouïe et complètement inédite.

Pourtant bah... ça commence à trainer quand même ! J'avais déjà parlé du projet VoCo que Adobe a dévoilé fin 2016 lors de leur événement MAX 2016 — The Creativity Conference, qu'on pouvait déjà qualifier de Photoshop de la voix.


Le but du jeu ? Créer, et surtout re-créer une voix avec une intelligence artificielle. On nourrit cette IA avec des extraits de voix, et ensuite on fait dire ce qu'on veut à cette même voix. Ca peut être un(e) acteur(trice), mais aussi un(e) président(e)... et surtout cette personne peut être vivante ou morte, si on a assez d'enregistrements de sa voix, on peut le faire !

La démonstration de Adobe nous donnait à entendait un résultat déjà bien convaincant, mais forcément, ils n'étaient pas les seuls sur le coup, si bien que d'autres s'y sont plongés ces dernières années, comme Flawless ou Deepdub, avec bien entendu une avancée non négligeable puisque ces logiciels permettent déjà de doubler un acteur dans une autre langue avec sa propre voix !


Plus d'explications dans cet article :

Les robots rêvent-ils d'une carrière dans le cinéma ?



Mais alors avec Top Gun, il se passe quoi exactement ?

Bah pas tant de bruit que ça finalement, puisqu'il n'y a rien de nouveau. Un film est déjà disponible sur le catalogue Netflix avec un doublage espagnol fait par une AI.

Si, ok, tout est différent là, il s'agit d'un acteur connu et d'un blockbuster avec Tom Cruise dont tout le monde parle ! Ca change tout.


La vidéo qui explique le fonctionnement de Sonantic vaut le coup d'oeil ceci-dit :



Atteint d'un cancer de la gorge, l'acteur Val Kilmer a en effet perdu de l'élocution si bien qu'il déclare lui-même avoir du mal à se faire comprendre par son entourage.

Et c'est SONANTIC qui est cette fois à l'origine de la prouesse, qui n'en est plus une maintenant mais bon ! Une petite start-up qui vient de se faire un gros coup de pub, si bien que Spotify vient de les racheter !


Comme précédemment, il s'agit bien de la voix de Val Kilmer, enfin de son ancienne voix, qui est recréée par l'AI pour le film. Le logiciel permet d'ajouter un petit rire, des onomatopées, des respirations... tout ce qui rend une voix humaine et crédible. Le résultat est bel et bien bluffant.


Maintenant, la grande question qui fait mal :

C'est la voix de Val Kilmer qu'on entend ou pas ?

Sonantic a (bien entendu, héhé...) publié le résultat de la voix de Val Kilmer :



Je suis impatient d'écouter un test en français de ces logiciels, car les nuances de la langue sont subtiles et en tant que francophone je suis de fait moins réceptif à l'anglais, même si je le pratique bien hein :)



22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout