Peut-on trouver un trailer de film de SF américain des années 2010 sans BRAAM ?

19/02/2019

Avant, il y avait les woosh, les swish, les boom, les schling, les eerie... mais depuis un certain film nommé Inception, le BRAAM (ou brraamm, ou brraaaaam, ou...) a conquis le monde du cinéma, et tout particulièrement celui des trailers.

Un fondu au noir, et BRAAM ! Un cut ? BRAAM ! Le titre ? BRAAM ! En gros, quoi qu'il se passe dans un trailer, il faut que ça BRAAM sinon il ne se passe rien.

Et si vous commencez à mettre des BRAAM dès le début de votre trailer, tout le restant n'aura aucun impact s'il n'est pas BRAAMé aussi, c'est le piège infernal !

 

La science-fiction est bien entendu la cible privilégiée de ce son tout à fait adéquat pour poser une ambiance mystérieuse et attirante.

On entend cette note s'écraser platement dans nos oreilles, elle nous questionne, nous effraye, pour finalement nous laisser en suspens et... nous donner envie d'en regarder (ou entendre) plus.

Et pour un teaser / trailer / bande-annonce, c'est plutôt cohérent !

 

 

La preuve en image (et en son, mais c'est le même qui est répété justement) que l'on retrouve ce son dans de nombreux films SF américains récents :

 Cette vidéo est judicieusement nommée "The Wilhelm scream of movie trailers" car tout comme le cri de Wilhelm, il s'agit bien d'un même son (à peu de choses près) que l'on retrouve dans une multitude de films.

 

 

Ici, un exemple de BRAAM, aussi appelé fog horn (corne de brume) ou encore, à juste titre, Inception fog horn disponible sur le site Freesound.org :

 

 

Une fois de plus, Christopher Nolan a livré un film où le son n'a pas du tout été négligé et aura même marqué les esprits suffisamment pour que beaucoup d'autres l'imitent par la suit.

Plus récemment, c'est avec la gamme de Shepard (Shepard tone) que Hans Zimmer nous a agréablement titillé les oreilles avec ce son si particulier dans Dunkirk, toujours réalisé par Nolan.

Une fois de plus, ce fog horn n'est pas une création du réalisateur lui-même, mais la paternité de ce son semble être aussi mystérieuse que le film en lui-même... disons pour résumer qu'il s'agit d'un travail commun entre le compositeur Hans Zimmer et le sound designer Mike Zarin, ou alors du compositeur Zack Hemsey qui a écrit la musique pour le teaser...

 

 

 

On peut d'ores et déjà laisser voguer nos oreilles dans le futur pour prédire ce qui sera le prochain son récurrent à toutes les bandes-annonces. Mais comment un son peut devenir aussi populaire ? Il correspond à l'ambiance du moment ? Ou il est juste très bien réussi et donc tout le monde se l'approprie ensuite ?

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Karl Niaudot

Mixage son à Nantes

N°SIRET : 47781130100035

Rechercher par Tags
Posts Récents
Please reload

Please reload

haut parleur mixage sound design