Hans Zimmer nous joue des tours avec des illusions auditives

11/08/2017

La gamme de Shepard (Shepard tone) est une illusion auditive assez difficile à comprendre mais très efficace.

Dans un premier temps, le mieux, c'est de l'écouter :

 

A la première écoute, on a cette sensation d'un son qui monte indéfiniment (ou qui descend, cela fonctionne dans les 2 sens). Mais en écoutant bien, on... ne voit toujours pas la supercherie ! Car un son qui monte (ou descend) indéfiniment, ce n'est pas possible bien entendu.

 

La réponse est expliquée dans cette vidéo :

 

 

En gros, on prend un son d'une fréquence donnée. On prend ce même son une octave au dessus, et encore le même une octave en dessous.

Puis on augmente la tonalité des 3 sons simultanément : le son le plus haut (aigu) va disparaitre tandis que le plus bas va gagner en volume, pour devenir ce son aigu qui va disparaitre, et ainsi de suite...

 

​On a une fausse impression d'un mouvement sans fin, tout comme l'illusion optique de ce genre de panneau (l'enseigne de barbier) :

 

La gamme de Shepard, comme son l'indique, est une succession de notes (une gamme quoi !).

Mais en créant une continuité entre les notes, on obtient un glissando de Shepard-Risset.

 

Et il s'agit de cet effet qu'utilise par exemple Hans Zimmer dans Dunkirk de Christopher Nolan. Le résultat est troublant, voire angoissant, et nous tient en haleine.

En effet, cette sensation d'attente est légitime puisque notre esprit attend la fin de ce son ! Et il en a forcément une puisqu'il monte ou descend ! Et pourtant, cela ne s'arrête jamais.

 

Et cela fonctionne très bien sur une musique également :

 

 

Certains trouvent cela reposant, d'autres un peu stressants, en tout cas, ça ne laisse pas indifférent !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Karl Niaudot

Mixage son à Nantes

N°SIRET : 47781130100035

Rechercher par Tags
Posts Récents
Please reload

Please reload

haut parleur mixage sound design